Stimulants de la vigilance et anorexigènes

Amphétamine  : L’amphétamine augmente la libération et inhibe la recapture de noradrénaline et surtout de dopamine, peut-être aussi de sérotonine.
Ritaline : Le méthylphénidate inhibe la recapture de noradrénaline et surtout de dopamine dont la concentration extracellulaire s’élève.
Sibutramine : La sibutramine est un inhibiteur de la recapture des monoamines noradrénaline, sérotonine et dopamine.
Cocaïne :  Elle inhibe la recapture des catécholamines, dopamine et noradrénaline.

http://www.pharmacorama.com/Rubriques/Output/Sympathomimetiques

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s