cocaïne : l’histoire

« Sigmund Freud fut  la première autorité à recommander cette drogue. Au début de sa carrière, Freud recommandait cette drogue et la décrivait comme étant un tonique sans danger et utile pour combattre la dépression et l’impuissance. »

« Durant le sevrage, la personne souffre de dépression sévère. Elle peut ressentir un tel désespoir qu’elle fera n’importe quoi pour se procurer sa drogue, elle commettra même un meurtre s’il le faut. Si la drogue n’est pas disponible durant le sevrage, les douleurs peuvent être telles que la personne pensera parfois à se suicider. »
 « Plus tard, les Américains prirent conscience de la sévérité du problème de la cocaïnomanie et soulevèrent un tollé général afin d’interdire l’utilisation dans la société de la cocaïne.  Ce qui força John Pemberton à mettre fin à l’utilisation de la cocaïne dans le Coca-Cola en 1903.Enfin la pression publique fut telle que la cocaïne fut mise sur la liste des stupéfiants prohibés en 1920 par les législateurs nationaux lors de la ratification de l’Acte sur les Drogues Dangereuses de 1920″
Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s