ISRS, effets : principalement stimulants, similaires à ceux des amphétamines

IRS (SRI)

(Inhibiteurs sélectifs de la non récupération de la sérotonine, de la noradrénaline, et de la dopamine also) Comme la venlafaxine (Effexor)

Sur Aujourd’hui envisager d’injecter rattachent directement chirurgicalement de la sérotonine DANS sites les Vitaux du SNC sur la base de «Corriger les DesÉquilibres cérébraux Qui créent des Comportements Indésirables».

IRSS (ISRS) (Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine)

citolopram (Seropram)

la fluoxétine (Prozac)

fluvoxamine (Floxyfra)

fluvoxamine (Luvox), Traitement des Désordres obsessifs compulsifs-

paroxetine (Deroxat, Paxil)

sertraline (Zoloft)

Functioning

1-noie les fentes synaptiques de l’inhibition de la sérotonine par recapture de la Celle-ci; s’accroit l’Activité du neurone postsynaptique. [Du sel du Principe de Le Chatelier (Henry)], le Cerveau tente de Résister un TEC en inhibant les Effet circuits produisant la sérotonine, résultant en des Nations Unies nouveau pseudo-Équilibre imprévisible, la dépression induisant, le suicide, les crises de violence UO.

2-Versez rame de Compenser la Perte d’Équilibre des circuits sérotoninergiques et l’Excès de sérotonine DANS synapses les, le «Cerveau» (sic, Ou Le Psychisme?) Induit réduction UNE des Récepteurs de sérotonine des plongeurs types aller hauteur de garrot JUSQU’A 60 ou plus%, AVEC parfois augmentation de Leur DANS certains Nombre de circuits. Le NE SAIT Pas si this Perte des Récepteurs OU EST réversible non stop l’ancre de la.

Effets

Principaux

stimulants principalement, similaires à ceux des amphétamines des, aggravant les Symptômes de la dépression:

psychiatriques et neurologiques

agitation

angoisse

rêves anormaux

maux de tête

Stupeur et tremblements

Nervosité

insomnie

hypomanie et manie

Crise (type Épilepsie)

digestifs

Perte de Poids

Douleurs nausée, abdominales, vomissements

Diarrhée

Sèche bouche

anorexie

dyspepsie

peau et les muscles

voulues pour réduire la transpiration

torticolis

Comportement

émoussement et la neutralisation de Toutes les sensations

HYPERACTIVITE

paranoïde troubles

hostilité

violence

suicide

psychotique dépression (Effondrement)

hallucinations

psychose (au sens de Symptômes psychotiques)

Repli et Toxicomanie

Effets Secondaires

Diminution des Facultés tales, mémorisation, apprentissage, abstrait, intrigue, temps de réaction, mémoire tribunal à Terme et à long Terme.

syndromes

akathisie (agitation + HYPERACTIVITE) Þ psychose, le suicide ous la violence

dystonie Þ spasmes DANS cervicale région de Los Angeles, oculaire ous orale, Dans Voire àut le corps

parkinson Þ abaissement Emotionnel immobilisation et du corps

sérotoninergique syndrome (tryptophane AVEC OU IMAO)

inductions

Les ssris induisent la suppression de la transmission dopaminergique UNE la (depuis Connu 79), Tout Comme les neuroleptiques, Induisant fel CE de l’ONU rate principles de dyskinésie, de dysfonction irréversibles et cognitifs Démence de.

La RDA imposer la mention «Risque de suicide» sur les Emballages.

Sites

sérotoninergiques Voies

Voies dopaminergiques (septum « lobe frontal)

https://amphete.wordpress.com/2011/04/23/principes-des-addictions-psychiatriques/

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s